Notre histoire

1989 Fondation du CEP (Centre international d’études des Patrimoines culturels du pays Charolais-Brionnais) à  Semur-en-Brionnais. Premières conférences sur l’histoire et le patrimoine du Charolais-Brionnais.

 

1990 Le CEP lance un programme d’inventaire architectural des églises romanes du Charolais-Brionnais, avec la Faculté d’Architecture de L’Université Polytechnique de Gdansk (Pologne) puis de Weimar (Allemagne).

Premiers groupes en visites guidées.

 

1992 Installation dans les locaux du Montsac (1200m2) à Saint-Christophe-en-Brionnais

 

1993 Le CEP lance un programme d’inventaire photographique du patrimoine mobilier religieux dans les 160 églises et chapelles du Charolais-Brionnais.

 

1996 Le CEP lance le programme des " Chemins du Roman", qui met en réseau de 100 églises et chapelles romanes autour du pôle clunisien de Paray-le-Monial.

Création d’une exposition permanente au CEP sur l’art roman en Bourgogne du Sud.

 

1999 Création d’un Conseil Scientifique.

Pierre DURIX, directeur du CEP, est nommé Conservateur Départemental Délégué des Antiquités et Objets d’Art.

 

2001 Agréments des ministères de la Jeunesse et des Sport et de l’Éducation Nationale suite à la mise aux normes des locaux.

 

2002 Le CEP lance un programme d’activités pour les scolaires et le jeune public.

 

2004 Inscription des « Chemins du roman » dans les actions touristiques du « Pays Charolais-Brionnais ».

 

2005 Validation des « Chemins du Roman » par l’association départementale « Résonance Romane en Bourgogne du Sud ».

François Patriat, Président du Conseil Régional de Bourgogne remet au CEP les Trophées du tourisme de Bourgogne au titre de la démarche d’accueil

 

2006 Le programme des « Chemins du Roman » est présenté (mars 2006, à Luxembourg), à l’Institut Européen des Itinéraires Culturels, dans le cadre d’un projet transnational des itinéraires romans européens : « Transromanica » .

 

2007 Le projet « Transromanica » reçoit du Conseil de l’Europe le label de « Grand itinéraire culturel européen », en février. Le CEP est membre de « Transromanica » depuis le 9 novembre 2007, date de la création de l’association, à Magdeburg.

Proposition d’une série de conférences sur l’histoire et le patrimoine local aux associations, collectivités et offices de tourismes.

Le Pays Charolais-Brionnais obtient le label national des Pays d’Art et d’Histoire  en septembre.

 

2008 Parution des actes des 1ères Journées d’Études de Saint-Christophe-en-Brionnais, sur le thème « Patrimoine en crise, patrimoine en devenir » (novembre 2007).

 

2009 Le CEP fête la vingtième année d’une existence vaillante, difficile mais pleine de projets et de réussites.

Recrutement du premier Animateur du patrimoine du Pays d’Art et d’Histoire du Charolais-Brionnais

 

2010-2019 Le CEP continue son travail d'inventaire, protection et mise en valeur des patrimoines culturels en Charolais-Brionnais, à travers le programme des "Chemins du Roman en Bourgogne du sud", qui s'étend, depuis 2014, au département de l'Allier et au Mâconnais-Clunisois; à travers également l'organisation de colloques et journées d'études, de publications thématiques sur le patrimoine, de visites guidées et d'accueil de groupes. Les stages de relevés architecturaux se sont développés depuis 2006, grâce à la mise en place de nouvelles collaborations avec les Facultés d'architecture des Universités de : Ljubljana (en Slovénie), Budapest (Hongrie), Porto (Portugal), Sao-Paulo (Brésil), et Kyoto (Japon). En 29 ans, le CEP a accueilli plus de 500 étudiants et professeurs de grandes universités européennes et de l'extérieur de l'Europe. En 2019, le CEP fête son 30ème anniversaire.

2020 Création de la SCI "Le Montsac" dont le CEP est un associé majoritaire. Cette SCI achète le bâtiment du Montsac à la Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Lyon, le 18 février 2020.

2021 Inauguration, le 21 septembre 2021 des Chemins du Roman en Mâconnais-Sud-Bourgogne, à l'église d'Ameugny. Le programme de mise en valeur du patrimoine roman du PETR Mâconnais-Sud-Bourgogne a permis de documenter et de mettre en réseau 114 églises et chapelles romanes (+ 20 édifices civils) dans la région du Mâconnais, Clunisois et Tournugeois.

La création de la galerie de peintures « Jean-Claude Ancet » :

Dans la chapelle du Montsac : la première partie de l’exposition des peintures de Jean-Claude Ancet, dans la chapelle du Montsac, a été terminée le 10 février 2021. Elle accueille 7 grandes peintures sur le thème de la « Passion et Résurrection » ; l’harmonie des couleurs entre les peintures et les 14 vitraux polychromes est remarquable. Elle suscite l’admiration des visiteurs qui ont pu voir la chapelle. La 2è partie de l’exposition, dans une 2è grande salle en dessous de la chapelle est destinée à accueillir 14 autres peintures de Jean-Claude Ancet sur le thème de « l’Apocalypse », le combat de la lumière et des ténèbres. La restauration de cette grande salle lumineuse de 110 m² réalisée également par l’entreprise Chrisdecor est terminée. L'aménagement de cet espace sera achevé au printemps 2022.